Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqués de presse de la CGT

Catégories

Publié par actu

Suite aux explications de la direction de NextiraOne concernant l'attribution des taux de variable, la CGT a fait cette déclaration.

 

A l'analyse du dernier document sur les variables 2016;

 

La CGT se questionne quant à la manière qu'utilise la direction pour octroyer les taux de variable aux salariés.

En effet nous ne comprenons pas :

  • Comment la direction peut-elle justifier un taux minimum de 20% en moyenne, ce qui revient à payer seulement l'avance prévu dans les derniers accords !!!!

Tout en sachant que les résultats d'entreprise sont communs à tous (pondérés suivant la région), ils pèsent pour 14% en moyenne, cela veut dire que la performance du salarié pèse elle pour 6%, sur les 50 qu'il peut prétendre !!!!!

Comment est-ce possible ? La(es) hiérarchie(s) s'est (se sont) justifiée(s) ?

 

  • Comment la direction peut-elle justifier un taux maximum moyen de 87,5% avec un maximum de 100% en central, quand c'est le taux moyen le plus bas au niveau national !!!!

Donner 100% de variable à un salarié, implique que ce même salarié a eu aux alentours de 85% pour ses performances personnelles (quand celle-ci est à 50% pour atteinte complète des objectifs), ce qui revient à réaliser 170% de ses objectifs, ce n'est plus de la sur-performance voir au-delà de l'exceptionnel à ce niveau-là !!!!

Devons-nous comprendre qu'il faille payer 20% de variable pour servir 100% d'un autre coté ?

Devons-nous comprendre que pour retenir un(des) salarié(s) sur le départ, la direction est prête à sanctionner d'autres salariés en octroyant des taux largement en dessous de la moyenne pour 30% de ces salariés ?

 

La CGT fait le constat que pour une majorité de salariés, ils n'ont pas eu d'explications qu'en à la pondération des critères qui forment la base de leur variable, car leur management en était tout simplement incapable de le faire.

Nous remarquerons aussi que l'enveloppe a été de seulement 2M€, quand les résultats présentés en séance tout le long de l'année 2016 tenaient compte d'une provision à hauteur de 100% du variable, CAD une somme aux alentours de 7M€ à la fin !!!

Où est passé la différence ? Dans le résultat ?

Finalement la CGT se questionne de plus en plus sur la méthodologie pour définir l'enveloppe du variable.

Devons-nous comprendre que la direction part du résultat net voulu, puis par effet de soustraction d'éléments financiers comme la provision du variable, arrive à en définir l'enveloppe finale, quel que soit les performances individuels des salariés ???

Car comme cela a été déjà évoqué dans cette instance "tous les salariés de l'entreprise, voire d'un même services ne peuvent pas être à 100% de leur objectifs individuels).

 

La CGT informera les salariés de leurs droits quant au non-paiement d'une partie de leur salaire sans justifications valables et fondées.