Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqués de presse de la CGT

Catégories

Publié par actu

12 heures : Hall d'entrée du siège de l'entreprise à Saint Denis: les copains de la CGT convoqués en réunion préparatoire pour un Comité d'entreprise accueillent Paul, Francis, Jean-louis qui les accompagne. Embrassades et accolades, félicitations et joie de se retrouver depuis plus d'un an d'absence de l'entreprise. Fiers du jugement qui réhabilite nos collègues, heureux de pouvoir se retrouver pour défendre ensemble notre vision des intérêts des salariés de Nxo...

Des salariés qui les reconnaissent viennent spontanément les saluer, les féliciter, assurer de leur soutien, confirmer que eux n'avaient jamais cru aux allégations de la direction, étaient persuadés de l'utilisation d'un coup monté...encouragements...

Mention spéciale d'un élu cfdt qui vient spontanément exprimer sa solidarité (mais dépité d'apprendre que le délégué syndical central de son organisation a accordé à la direction de l'entreprise son témoignage à charge dans ce dossier. (nous en reparlerons)

13 heures: Repas fraternel au restaurant d'entreprise à la cantine. Encore des collègues, salariés qui viennent saluer les "réintégrés".

15 heures: 9° étage, Bureau de la Direction générale, heure du rendez-vous: Accompagnés de l'assistante du drh qui vient ouvrir la porte sécurisée, c'est: surprise, surprise !

Musique à fond ! l'ensemble des managers de l'entreprise; Directeur général, Directeur financier, directeur des ressources humaines, le pdg, bras de chemises et cravates ôtées,  ouvre une haie d'honneur à nos collègues. Certainement dû à l'origine marseillaise de nos élus, ils entament en coeur: "you are the champions, you are the champions...

Puis se regroupant tous dans un bel ordonnancement, une "holà" est organisée devant un buffet... Tellement chargé de viennoiseries, petits fours, et d'une belle pyramide de coupes de champagne surmontée d'une banderole "bienvenue chez vous" que dans l'enthousiasme, l'un des danseurs manque de tout renverser...

 " Tous ensembles... tous ensembles..." est repris immédiatement à l'unisson par tous les managers.

Paul tend un Kleenex à Francis qui, attendri, échappe une petite larme. Jean Louis sourit,.. béat...Il ne parle même plus...(c'est dire son émotion !...) 

Il fallu entendre la fin d'un impressionnant  refrain digne des plus beaux AKA samoa:

 "Répression, Discrimination..NON !!!" "Bigo, Bigo,Bigo: NON... CGT; Ouuiiiiiiii...!!!!" pour que Jean-Louis puisse enfin bégayer quelques mots  de remerciement et de soutien  à certains  managers visiblement aussi émus  que lui.......

Le drh, coupe de champagne en main, voix chevrotante, prends la parole au nom du Comité de direction; "Chers amis, cette histoire nous n'y avons pas cru................

 

Cette histoire, cher lecteur,  vous n'y avez pas cru vous non plus ?

      Reprenons...15 heures:

      En fait, reçus par le nouveau Drh M D Sampoux, celui ci commence par:

- affirmer qu'il respectera la décision du TA,

- confirmer qu'il a  bien reçu les demandes de réintégration de nos collègues.

Dans cette hypothèse une reprise de l'activité, compte tenu du calendrier,  est possible dès le 2 janvier....

Mais chez Nxo, rien ne change...et il affirme sans retenue à l'attention de nos collègues que selon lui, à la lecture des procès verbaux de CE et de réunions DP que:  " le passé est chargé de propos, de postures et attitudes qui ne sont pas tolérables..."

 "votre réintégration est un sujet compliqué. Je dois vous dire que depuis 2 mois, j'ai des retours de collaborateurs qui sont inquiets de votre retour et plus particulièrement depuis 15 jours (NDLR : date de la décision du tribunal administratif) "

Pas moyen de lui faire préciser quels "collaborateurs" ?

De fait, nous n'avons pas les mêmes oreilles:  référence est faite des très nombreux messages de soutien, les félicitations et encouragements de tous bords à l'attention de Francis et Paul ....

Le lien est ainsi dévoilé sur ses intentions : La proposition d'une possible ouverture d'une négociation par  transaction financière. Faute de quoi, un appel de cette décision du Tribunal administratif serait déposé par la direction.

(Ndlr: l'appel ne suspend pas la demande de réintégration, celle ci devant être réalisée dès la demande des salariés concernés).

La demande est donc, en l'état, maintenue par nos collègues. M Sampoux insiste pour un prochain rendez vous  pour le jeudi 27 décembre à Marseille, afin de finaliser cette discussion...

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel MANFREDI 21/12/2012 19:14

Bravo les gards! Les inquiets ce doit être Joudareff et Bégué (je ne sais même plus comment ça s'écrit).
Et pour le 27 décembre, on prévoit quelque chose? Un rassemblement pour acceuillir ce xxx xxxx!

Gérard HENAFF 21/12/2012 10:01

C'est encore un chantage inacceptable.
Il n'y a rien à négocier.